Comment conserver et augmenter son énergie en hiver?

fun-20008_1920

En ce début de saison froide, nous ressentons parfois une baisse énergétique. Moins de tonus, moins d’énergie, accompagnés parfois d’une baisse de moral et d’une plus faible immunité.

Comment rester en forme et reprendre de la vitalité?

En se reposant davantage

Reposez-vous au moindre signe d’affaiblissement.

Enrhumée? Plus vite fatiguée ou excédée que d’habitude? Perte de sommeil ou envie de grignoter? Ralentissez autant que possible vos activités et vos objectifs et reposez-vous avant tout. Vous reprendrez lorsque vous en aurez vraiment l’énergie 🙂

Suivons le rythme de la nature qui ralentit. Il est normal de dormir plus tôt et plus longtemps en hiver. Il est doux pour l’organisme de faire moins d’activités et d’être davantage au repos. Cette période plus calme n’est pas « perdue ». En étant moins dans la productivité, on peut s’intérioriser, se régénérer, digérer certains événements, repenser la suite, lire et découvrir, retrouver la famille et les amis autour d’un feu chaleureux ou d’un repas délicieux, se détendre avec un bon film ou un jeu…

Parfois, ne rien faire permet de mieux faire ensuite. En accueillant ce rythme naturel des saisons, vous régénérez votre énergie vitale.

En buvant beaucoup d’eau

On a tendance à moins boire en hiver car on ressent moins la soif avec les températures plus fraiches. Attention 🙂 L’organisme a plus que jamais besoin de forces et l’eau est le premier apport vital.

Pensez à boire régulièrement de l’eau tempérée tout au long de la journée. Cela vous permettra entre autres d’éviter les coups de pompes, d’attraper moins des tendinites et des maux de tête, de conserver une belle peau,… 🙂

En évitant le froid … de l’intérieur aussi!

Bien sûr, couvrez-vous suffisamment!

Mais aussi: évitez les aliments froids. Evitez les glaces en hiver. Cela fatigue l’organisme qui doit utiliser davantage d’énergie dans le processus de digestion.

En donnant de la chaleur à l’organisme

Réchauffez-vous même quand vous n’avez pas froid. Ponctuez vos repas d’une petite soupe ou d’une tisane afin de favoriser la digestion et d’y consacrer moins d’énergie.

Souvenez-vous des bonnes astuces de grand-mères et mettez une bouillote dans votre dos à hauteur des reins durant le film du soir …

Offrez vous un long bain chaud avec bougies et musique douce…

Réchauffez-vous et reposez-vous en profondeur en vous offrant une journée aux thermes, chaque mois de la saison froide…

Jouez aux magiciennes en utilisant les vertus des épices en cuisine

L’hiver est la bonne saison pour épicer davantage vos repas ou vos boissons.

Les épices ont de nombreuses vertus guérisseuses connues depuis des milliers d’années. En cuisine, suivez vos envies! En général votre corps réclame ce dont il a besoin.

Saviez-vous par exemple :

  • Le poivre noir est antibactérien et anti-inflammatoire. Il favorise la digestion et lutte contre les flatulences. Il augmente aussi le taux de sérotonine et d’endorphines dans le cerveau.. autrement dit, il a des vertus antidépressives 🙂
  • Le safran est un grand antidépresseur, efficace contre les crises d’angoisses. Il est digestif et analgésique.
  • La moutarde: les graines de moutarde sont riches en vitamines A et C; en fibres et en sels minéraux. Elle est antirhumatismale, anti-inflammatoire et soulage les problèmes de peau, les douleurs musculaires et les affections des bronches.
  • La coriandre est appréciée pour ses nombreuses propriétés digestives, anti-inflammatoires et détoxifiantes!(Attention, déconseillée durant les 3 premiers mois de la grossesse).

Quelques idées:

Infusion gingembre-cannelle: Coupez de fines lamelles de gingembre (plus ou moins selon votre goût) et déposez-les au fond d’un thermos avec un demi citron pressé. Versez l’eau bouillante et ajoutez un bâton de cannelle que vous laissez infuser une ou deux minutes seulement.

Vous serez équipée tout au long de la journée d’une boisson revigorante: elle vous réchauffera instantanément, sera bénéfique pour votre santé et aussi efficace que du café!

Au Japon, le gingembre est appelé « merveille de l’univers », tant ses vertus sont nombreuses: il prévient le développement de cellules cancéreuses, il est fortement antioxydant et stimule le système immunitaire. Il est antalgique, anti-inflammatoire, antibactérien, antirhumatismal, tonique, antimigraineux, et expectorant 🙂

La cannelle de Ceylan quant à elle, est l’écorce d’un arbre qui vient du Sri Lanka. Elle facilite la digestion, est antiseptique et antivirale. Elle stimule l’organisme contre la fatigue. Elle est également expectorante et… vermifuge ^^.

Pour soigner une extinction de voix: une tasse d’eau chaude avec une cuillère à café de cannelle et deux cuillères à café de miel.

Curry de lotte:

Ingrédients pour 4 à 6 personnes: 400 gr de lotte coupée en morceaux, 5 tomates, 3 oignons, 2 piments verts, 9 feuilles de curry, 1 morceau de gingembre frais de 2 cm, 40cl de lait de coco, 1 c. à c. de de curcuma, 1 c. à c. de graines de fenouil, 1 c. à c. de graines de moutarde, 1 botte de coriandre fraiche, sel.

Coupez les tomates en dés et hachez les oignons. Dans de l’huile d’olive, faites revenir les graines de moutarde et de fenouil ainsi que les piments hachés, le gingembre et les feuilles de curry. Laissez cuire et ajoutez les oignons hachés. Laissez cuire à nouveau jusqu’à ce que les oignons soient transparents. Ajoutez le curcuma et les tomates. Prolongez la cuisson et incorporez le lait de coco. Salez. Une dizaine de minutes avant la fin de cuisson, ajoutez les morceaux de lotte. Avant de servir avec du riz, ajoutez les feuilles de coriandre hachées.

Aérez

Aérez chaque jour 15 minutes votre logement. Renouvelez l’air, éliminez, réduisez les mauvaises odeurs et les bactéries.

  • Les bougies parfumées et spray désodorisants sont de plus en plus utilisés pour éliminer les mauvaises odeurs: n’oublions pas que ceux-ci ne font que masquer les odeurs et qu’ils dégagent de fines particules irritantes pour les voies respiratoires.  Pour ne pas laisser macérer toutes ces matières volatiles, il n’y a qu’une solution : aérer son intérieur régulièrement.
  • Les meubles, tapis, objets de décoration, peintures murales et vêtements libèrent des substances nocives pour la santé. Pour les ménages où il y a en plus cigarettes et et utilisation de produits ménagers chimiques, c’est le jackpot ! Il est important d’éliminer cette pollution intérieure en ouvrant les fenêtres chaque jour.
  • Lutter contre les risques d’infections et de maladies: toux, éternuement, écoulement nasal, allergie ou encore crise d’asthme, peuvent être des symptômes liés à la qualité de l’air et à son manque de renouvellement. Aérer sa maison permet de diminuer considérablement ces désagréments.

  • Il est possible de réduire le risque de moisissure causée par l’humidité excessive d’une pièce en aérant régulièrement.

Ce bol d’air frais sera revigorant pour la qualité de votre environnement et de votre santé!

Soins thérapeutiques

Qui dit vitalité dit énergie. Pour conserver une bonne énergie durant les mois hivernaux, mieux vaut prévenir que guérir. Dès que votre organisme sera affaiblit par un excès de tensions, d’émotions, de travail ou par un climat accablant, la maladie fera plus facilement irruption. Et si au lieu de se guérir, on prévenait ce désagrément de taille en dénouant les crispations, en favorisant le passage de l’énergie le long des méridiens et en apaisant les parties du corps (muscles, nerfs, organes digestifs) qui sont sous tension?

Pour ce faire, de nombreuses techniques sont transmises de générations en générations:

la réflexologie plantaire, le massage tuina (massage du ventre), le shiatsu, l’acupuncture, …

Méditation

La qualité de ce qui se passe en nous et autour de nous dépend aussi de nous-même.

En nous intériorisant, en nous ouvrant en contemplation au monde qui nous entoure, en prenant de la distance par rapport à notre quotidien, nous prenons du recul par rapport aux conflits et aux difficultés de notre vie. Soudain, tout nous parait moins grave, moins urgent, plus léger. Nous réduisons intérieurement nos tensions corporelles et nous répondront différemment aux gens et aux situations à la sortie de la méditation, produisant un effet parfois surprenant dans une situation qui semblait compliquée à la base.

Une méditation quotidienne d’environ 10 minutes, réduira grandement votre niveau de stress et améliorera ainsi votre tonicité générale.

« Cuisson vitalité »

Pour conserver la vitalité d’un aliment, mieux vaut ne pas trop le cuire. Mais pour ne pas fatiguer inutilement l’organisme, mieux vaut ne pas manger trop de crudités…  Oui mais ho! … On fait quoi alors?! Comme d’habitude, une fois qu’il s’agit d’alimentation, on entend tout et son contraire.

Ce que la diététique traditionnelle chinoise, en lien avec la médecine traditionnelle chinoise, nous conseille depuis des millénaires, c’est de faire « sauter » les aliments.

Autrement dit une cuisine vitalité, sera une cuisine proposant des légumes en quantité. Ceux-ci seront coupés finement et sautés au wok, bien chauds et encore croquants…

En bougeant au grand air

Bien que nous fonctionnons davantage au ralenti en hiver, il est important de maintenir une activité physique, dehors de préférence. Rester tonique, en forme, utiliser son corps, s’amuser en bougeant, avoir des défis à relever, être en contact avec la nature, dynamisante et apaisante. Bouger pour évacuer l’excès de stress. Combien de fois ne sommes-nous pas surprises de rentrer plus en forme après une séance de sport à l’extérieur qu’au moment de se mettre en route?

Vous n’avez plus envie de rien et vous n’avez plus d’énergie? Rien de tel que d’appeler vos amies pour une longue ballade en forêt, une séance de patinage, un jogging autour du lac, une journée ski ou ski de fond, …

Au quotidien, même si le froid vous rebute, marchez minimum 20 minutes par jour à l’extérieur. Promenez votre chien, achetez votre pain, … Trouvez un prétexte mais… sortez le bout de votre nez … pour garder votre éclat! 🙂

Par ailleurs, la lumière, via l’hypothalamus et par l’intermédiaire du nerf optique, augmente la sérotonine. Il suffit de passer deux heures en pleine lumière pour se sentir en forme.

Huiles essentielles vitalité

Il existe quelques huiles essentielles SOS en terme de vitalité.

  • Pour celles qui ont une baisse d’énergie de longue durée, appliquez une goutte d’huile essentielle d’épinette noire à même la peau sur la zone des reins le matin.
  • Pour celles qui ont un coup de pompe systématique après le repas, une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée en application légère sur les tempes ou à la racine des cheveux au niveau de la nuque.
Attention, pour rappel, les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes. Il est également déconseillé d’en appliquer sur la peau avant une exposition au soleil (risque de taches cutanées).

En évitant de ressasser

Un des plus grands vampires énergétiques est le petit vélo qui ne cesse de rouler dans notre tête. Pour lui donner un grand coup de freins, identifions ces pensées qui ne nous quittent pas, faisons le tri et.. si nécessaire, allons dire, en y mettant les formes, ce qui a besoin d’être dit, à la personne concernée. Rien de plus libérateur.

Si la situation ne peut être résolue, décider une fois pour toutes de l’accepter et de passer à la suite peut être extrêmement revigorant également…

 

En conclusion mesdames, si vous sentez votre énergie et votre immunité baisser, recommencez avant tout à dormir davantage, à boire plus d’eau et à écouter vos envies profondes pour rester Belle & Zen tout au long de l’hiver!

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s