11 clés de bonheur

stones-3364325_1920.jpg

  1. Ne pas avoir d’attentes. Ne rien projeter sur une situation ou une personne. Accueillir ce que vient. Ne pas s’enfermer soi ni les autres dans des schémas.
  2. Rêver grand. Le rêve n’est pas une attente: il nous booste intérieurement mais ne présente pas de contrainte. Nous rêvons mais ensuite nous lâchons prise.
  3. S’aimer soi-même, pour ne pas dépendre du regard des autres.
  4. Veiller au maintien d’un équilibre corps / esprit. Prendre soin de son corps, bouger, se reposer, … Alimenter également son esprit, par des lectures, rester curieux et ouvert au monde…
  5. Se connecter pleinement à l’instant présent. Exercice difficile: se replonger entièrement dans l’ici et maintenant à chaque fois qu’on se retrouve perdu dans nos pensées.
  6. Poser des choix conscients. Avoir conscience de sa pleine responsabilité de chaque instant. Chaque interaction, chaque action ou abstention est un choix. Vivre pleinement, faire avec coeur ce qu’on a choisi de faire, même si il s’agit de passer l’aspirateur.
  7. Manger gourmand et conscient. Connaitre son corps et les aliments, être à l’écoute de soi afin de se nourrir de ce dont on a besoin à ce moment-là. Entrent alors en scène la magie de la cuisine et du plaisir de manger.
  8. Un moment pour se ressourcer en silence chaque jour. Il s’agit d’un rituel important pour suivre sa voie et ne pas déverser sa frustration sur les autres. Cela permet de se préserver soi-même ainsi que nos relations.
  9. Favoriser une communication efficace et respectueuse, de soi et des autres: ne pas se justifier ni chercher à convaincre. Si on doit dépenser cette énergie, en général cela signifie qu’on est face à quelqu’un qui n’est pas disposé à nous entendre ni nous comprendre. Etre toujours sincère. Il est possible d’opter pour un dialogue franc sans froisser l’autre, en optant pour une formulation respectueuse et bienveillante.
  10. Vivre dans la gratitude. Chaque soir, faire le bilan. Identifier 3 éléments qui nous ont fait du bien aujourd’hui. 3 choses qui nous ont fait rire, sourire, qui nous ont touché, surpris, apaisé ou émerveillé. Se laisser envahir par ce souvenir et par le sentiment de gratitude qui l’accompagne.
  11. Se libérer du jugement. Progressivement, s’entrainer à éliminer tout jugement (positif ou négatif). Sur le physique d’une personne croisée en rue, sur la réaction d’un ami, sur soi-même, … Dès qu’on y parvient, on se sent envahi d’un agréable sentiment d’unité avec ce qui nous entoure. On accepte l’autre dans sa différence, on s’accueille soi-même tel que l’on est… Une paix intérieure s’installe progressivement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s