Booster sa vitalité par son alimentation

Astuces des anciens revues par des experts contemporains

chinh-le-duc-264152Il y a des milliers d’années déjà, la diététique chinoise proposait une approche très intéressante de l’alimentation, liée à la nature des aliments, à leur impact sur l’ensemble de l’organisme et sur certains organes en particulier.

D’après la médecine chinoise, nous appartenons tous à un des 5 éléments : métal, eau, bois, feu ou terre. Chaque élément a des forces et des faiblesses selon qu’il est épanoui ou en déséquilibre. L’alimentation est un remède pour nous aider à nous ramener à l’état d’équilibre.

Ainsi une personne « métal » en déséquilibre aura tendance à pleurer beaucoup. Toujours en déséquilibre (c’est-à-dire trop fatigué, trop stressé, en mauvaise santé, en désaccord avec elle-même et ses choix ou tout autre élément déséquilibrant),  une personne « bois » s’énervera vite, un « terre » aura tendance à ressasser, un « feu » sera déprimé, un « eau » sera angoissé.

Chaque élément aura besoin dune saveur selon son état:

  • un élément métal en déséquilibre aura besoin de piquant,
  • un bois recherchera l’acide,
  • un feu l’amer,
  • un terre le doux
  • un eau le salé.

Le doux va donc aider l’élément terre (et son organe représentatif, la rate) à revenir vers son point d’équilibre mais un excès de doux va déséquilibrer ce même élément/organe. Tout réside dans la nuance, dans l’équilibre.

ATTENTION, par piquant, acide, amer, doux et salé la médecine chinoise ne désigne pas les même aliments que nous!

La saveur acide est désignée pour son côté astringent: elle tend à retenir ce qui s’échappe du corps. Ainsi, elle est indiquée en cas d’hémorragie, de toux incessante, de transpiration excessive, ..

La saveur amère draine la chaleur (= l’hyperactivité) se manifestant en excès dans une partie du corps. Elle est donc conseillée en cas de teint rouge, d’aphtes, de cystite, d’insomnie, …

La saveur douce relâche, entre autres, les tensions. C’est pourquoi quand on va mal, on a envie de sucre. Attention, l’excès est un piège et au-delà des problèmes de surpoids, l’excès de sucre peut nous fatiguer et nous nuire. En quantité modérée la saveur douce (donc par exemple les aubergines, champignons de paris, pommes de terre, patate douce, haricot vert, potiron, chataigne, banane, noix, crevette, oeuf, mouton, lapin, …) fortifie les fonctions digestives.

La saveur piquante fait circuler l’énergie. Elle est recommandée en cas d’oppression au niveau de la poitrine, de douleurs abdominales, de soupirs fréquents, d’irritabilité, pour certaines migraines, … Attention, déconseillées aux personnes épuisées car elle dispersera encore plus leur énergie.

La saveur salée assouplit et ramollit tout ce qui est dur (kystes, nodosité, goitre,…). Elle est trop présente dans l’alimentation moderne occidentale: dans tous les plats préparés, les conserves,.. Les viandes, poissons et fruits de mer en contiennent naturellement. Cette saveur tonifie le rein mais en excès elle lui nuit, ainsi qu’au coeur.

Par ailleurs, la médecine traditionnelle chinoise catégorise aussi les aliments selon leur nature, c’est-à-dire leur « pouvoir » à nous amener vers une énergie yang ou yin. C’est comme ça qu’on banane est refroidissante tandis que le gingembre aura tendance à nous réchauffer.

Jouer avec ces notions nous permet de prendre soin de nous:

Les aliments refroidissants (càd de nature froide ou fraiche) sont indiqués en cas d’énergie yang trop prononcée: urine peu abondante et foncée, fièvre, irritabilité, teint rouge, agitation, soif excessive, éruptions cutanées,… Exemples: algue, tomate, chicorée, melon, pamplemousse, crabe, sauce soja, …

Les aliments neutres conviennent à tous en tout temps. Exemples: carotte, patate douce, haricots verts, petits poids, maïs, porc, fleur d’oranger, miel, …

Les aliments de nature tiède ou chaude sont conseillés lorsqu’il fait froid dehors, lorsqu’on a un refroidissement, en cas de frilosité, de lenteur digestive, de grande fatigue,… Exemples: ail, potiron, châtaigne, datte, poulet, foie de porc, alcool, café, muscade, poivre, …

En identifiant vos besoins, en vous alimentant en fonction de ceux-ci mais surtout, de façon variée et équilibrée, vous apporterez à votre corps ce dont il a besoin pour être en santé et resplendir. Vous serez et resterez… belle & zen!

Pour en savoir plus:

Pour en savoir plus et cuisiner des recettes faciles, rapides et délicieuses tout en respectant ces concepts, adaptés à nos climats et à notre époque: Entre fourchette et baguettes

Pour approfondir la théorie: Ces aliments qui nous soignent

 

 

 

 

Une réflexion sur “Booster sa vitalité par son alimentation

  1. Ping : Un corps sain dans un esprit sain… et vice versa! – Belle & Zen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s